28 % de télétravailleurs en Chaudière-Appalaches

Image d'illustration par Depositphotos

28,6 % des travailleurs de Chaudière-Appalaches ont eu recours au télétravail en 2022, selon une enquête de l’Institut de la Statistique du Québec (ISQ) dévoilée mardi.

Le télétravail était devenu incontournable pendant la pandémie, maintenant la réalité diffère d’une région à l’autre.  Parmi ceux et celles qui ont eu recours au télétravail en 2022 dans la région, 18,9 % utilisaient le mode hybride et 9,8 % en télétravail exclusif.  Et 71,4 % se rendaient sur les lieux de leur travail.

À l’échelle de la province, 34,6 % des personnes ont eu recours au télétravail en 2022. Ce taux dépasse les 40 % dans les régions de l’Outaouais, de Montréal et de la Capitale-Nationale.

Dans son enquête, l’Institut de la statistique du Québec remarque que ce sont les régions où on trouve une forte proportion d’industries du domaine des services, les régions urbaines, qui ont des taux de télétravail plus élevés que celles où on trouve plutôt des industries de la fabrication ou des ressources naturelles comme les régions ressources et manufacturières. (Collaboration Benjamin Ducornait)