Arrestation pour importation d’armes à Coleraine : la dame donne sa version des faits

La dame de Saint-Joseph-de-Coleraine, arrêtée pour importation d’armes à la fin avril, donne sa version des faits.

Des policiers de l’Équipe intégrée de lutte au trafic d’armes de la Sûreté du Québec avaient interpelés un homme de 56 ans et une femme de 55 ans à la suite de l’interception de quatre colis de Postes Canada. 

La dame impliquée, Nathalie Duchesne, a contacté Arsenal Media pour expliquer qu’il s’agissait d’achats effectués sur la plate-forme «Wish».  Elle avait commandé 42 articles, dont un «taser» pour une trousse de survie en forêt.  Cet item a été saisie aux douanes et la plate-forme a décidé de lui en retourner un plutôt que de la rembourser.  Elle affirme que son mari n’a rien à voir dans l’événement, le couple n’a pas été arrêté mais questionné. Aucune accusation n’a été portée et elle soutient n’avoir reçu aucune promesse de comparaitre.

Elle déplore cette mésaventure avec les policiers en affirmant que la perquisition a traumatisé ses animaux alors qu’ils étaient en plein déménagement.  Les policiers ont défait toutes les boites qui ont dû être refaites. Elle affirme avoir subi un choc nerveux à la suite de cette perquisition.