Hockey scolaire : Le secteur sud dénonce en bloc la décision du Centre de services scolaire des Appalaches

Courtoisie Ville de Disraeli Les maires et mairesse des municipalités de Saint-Joseph-de-Coleraine, Gaston Nadeau, de Saint-Julien, Jacques Laprise, de la Ville de Disraeli, Charles Audet, de Saint-Jacques-le-Majeur-de-Wolfestown, Steven Laprise et de la Paroisse de Disraeli, Jacynthe Patry. Absents sur la photo : Les maires de Beaulac-Garthby, Jean-Sébastien Bergeron, de Saint-Fortunat, Denis Fortier et de Sainte-Praxède, Jean-François Roy

Les huit maires et mairesse des municipalités du secteur sud de la MRC des Appalaches s’unissent pour dénoncer la décision du Centre des services scolaire des Appalaches d’implanter un programme de hockey Élite D-2 à la Polyvalente de Thetford Mines à compter de l’année scolaire 2022-2023. 

Le maire de Ville de Disraeli, Charles Audet, affirme que tous ensemble expriment leur désaccord envers cette décision qui aura des répercussions sur la fréquentation scolaire de la Polyvalente de Disraeli, son programme de hockey déjà en place et aura un impact majeur pour la communauté du secteur sud. 

La Polyvalente de Disraeli fut la première dans le Centre de services scolaire des Appalaches à instaurer un programme de hockey en tant que concentration en 2003. 

Le CSS des Appalaches a adopté en 2014 une politique sur les projets pédagogiques particuliers. Selon cette dernière, la pérennité et l’exclusivité d’un programme déjà en place doivent être favorisées et respectées.  La mairesse de la Paroisse de Disraeli, Jacynthe Patry, trouve regrettable que la Polyvalente de Thetford ne respecte pas la priorité qu’avait reçue au départ la Poly de Disraeli. 

Alors que chacun se complétait en offrant une gamme variée de programmes de concentration accessibles à l’ensemble du territoire scolaire, on se retrouve aujourd’hui face au risque que tous voudront et pourront démarrer des programmes similaires dans leur école selon elle.