La CCIRM salue le projet de loi 42

Photo tirée de la page facebook Chambre de commerce et d'industrie Région de Mégantic

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et industrie de la région de Mégantic (CCIRM) saluent le dépôt du projet de loi 42 visant à prévenir et combattre le harcèlement psychologique et la violence à caractère sexuel en milieu de travail.

Présenté par le ministre du Travail Jean Boulet, ce nouveau projet de loi a pour objectif d’assurer le bien-être ainsi que de soutenir les travailleurs qui ont subi des crimes à caractères sexuels.  Il apporte de nombreuses précisions et modifie également certaines mesures qui ont été déclarées problématiques par plusieurs employeurs.

« La volonté du ministre de restreindre l’utilisation des clauses d’amnistie dans les lieux de travail est un pas dans la bonne direction » affirme le président-directeur général de la FCCQ, Charles Millard. 

« La nouvelle approche garantit un traitement plus respectueux pour les victimes et permet aux employeurs d’assurer une plus grande protection de leurs employés dans les lieux de travail » ajoute-t-il.