La Loi 40 décriée par les Villes

Arsenal Media

L’adoption de la loi 40, visant à convertir les commissions scolaires en centres de services scolaires, fait réagir fortement les municipalités comme Thetford Mines.

Sans avoir été consultées, elles se voient forcées à céder gratuitement, à acheter pour donner ou à assumer les frais des immeubles et des terrains achetés par les nouveaux centres de services scolaires pour qu’ils construisent et agrandissent leurs écoles.

Marc-Alexandre Brousseau affirme que la Ville est en faveur des projets de construction et d’agrandissement des établissements scolaires qui le nécessitent. Par contre, il trouve aberrant que le gouvernement Legault impose aux municipalités d’assumer dorénavant des dépenses, via les taxes municipales…

Les villes du Québec réclament désormais, au minimum, d’être entièrement compensées pour le prix des terrains achetés ou cédés aux centres de services scolaires afin d’éviter que les frais supplémentaires soient payés à même les taxes des contribuables.

Voici l’entrevue complète à venir dans Le Retour de 16h00 à 18h00…