L’APLTI commente le rapport du BAPE sur l’amiante

Courtoisie APLTI facebook

L’Association de Protection du lac à la Truite d’Irlande (APLTI) accueille favorablement l’ensemble du rapport du BAPE sur l’amiante notamment sur la qualité de l’eau.

Selon l’APLTI, le rapport vient confirmer l’inertie du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

La commission d’enquête constate le peu de données et l’absence de suivis périodiques réalisés par le ministère quant aux effets potentiels du ruissellement des haldes de résidus miniers amiantés sur la qualité des eaux de surface. 

La commission d’enquête constate aussi que des concentrations de fibres de chrysotile comparables à celles observées dans la rivière Bécancour depuis 1981 ont entraîné des réactions physiologiques et comportementales ainsi que des pathologies et des mortalités à différents stades de vie d’espèces de poissons.

Son principe directeur démontre bien l’urgence de la restauration et la végétalisation des haldes de résidus miniers amiantés en bordure des cours d’eau selon l’APLTI.