Le français moins populaire dans la région

Image d'illustration par Despositphotos

Depuis les six dernières années dans la région, le français a perdu quelques  plumes alors que cette langue est moins parlée dans les familles.

En 2017, la langue de Molière était la langue maternelle de 98 % des naissances en Chaudière-Appalaches alors qu’en 2022 cette donnée a légèrement chuté à 95 %. 

Ces données ont été publiées par l’Institut de la statistique du Québec. 

Cette diminution de 3 % est un peu plus forte qu’à travers le reste de la province pour cette même période qui a diminué de 2 %.