Le mouvement communautaire demande des investissements massifs

Courtoisie TNCDC

Le mouvement communautaire fait front commun pour réclamer une meilleure reconnaissance de la part du gouvernement dans le cadre de la Journée nationale de reconnaissance de l’action communautaire autonome ce 25 octobre.

La directrice de la Corporation communautaire des Appalaches, Manon Lavallée, affirme que les organismes font face à d’importants en jeux de sous-financement et d’atteintes à leur autonomie, ce qui les empêche de réaliser pleinement leur mission.

En raison de la crise sanitaire et de la dégradation du filet social causées par des années d’austérité, ils doivent faire face aux besoins croissants de la population. C’est un manque à gagner de 460 millions $ pour les 4 000 organismes qui composent l’Action communautaire autonome.

Le mouvement communautaire réclame au gouvernement qu’il soutienne adéquatement l’action communautaire autonome (ACA) par l’augmentation de son financement et le respect de son autonomie.