Le projet ASDevices dans sa deuxième phase

Gracieuseté Yves Gamache et André Lamontagne

Le projet de l’entreprise thetfordoise ASDevices, qui est à mettre au point un système intégré permettant la détection hâtive d’un cancer, en est dans sa deuxième phase.

Le projet, initié en 2017, a franchi l’étape dite de fondation.

La prochaine partie vise à consolider l’intégration des différentes technologies nécessaires.

Il s’agit d’incorporer un système de pré-traitement d’échantillons, un système chromatographique et un système de mesure dans un seul et même appareil.

Le fondateur Yves Gamache estime qu’il faudra encore deux ans pour compléter ces travaux.

Il est persuadé que leurs résultats révolutionneront le monde médical.