L’état des routes continuent de se dégrader au Chaudière-Appalaches et en Estrie

Image d'illustration par Depositphotos

L’état des routes continuent de se dégrader au Chaudière-Appalaches et en Estrie d’après la vérificatrice générale du Québec.

Le rapport déposé ce jeudi à l’assemblée nationale déplore qu’une route sur deux au Québec est en mauvais état.  En Chaudière-Appalaches, cette proportion a grimpé de 59,6 % en 2019 à 61,4 % en 2022 alors qu’en Estrie, la proportion a augmenté de 55,6 % en 2019 à 59,5 % en 2022.

À l’échelle de la province, ce sont 8000 kilomètres de route qui avaient atteint la fin de leur durée de vie en 2022.  La vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, déplore d’ailleurs que la situation empire dans bien des régions.