Pénurie de personnel au laboratoire de l’Hôpital de Thetford; réactions de la députée Michelle Setlakwe

Courtoisie

La Porte-parole de l’opposition officielle, responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Michelle Setlakwe, réagit au dossier de la pénurie de personnel au laboratoire de l’Hôpital de Thetford.

Native de Thetford Mines, la députée libérale de Mont-Royal–Outremont affirme qu’il s’agit d’une situation très préoccupante et demande au Ministère de la Santé et des Services Sociaux et au gouvernement de déployer tous les moyens nécessaires au maintien des soins et des services à la population. 

Elle soutient qu’au cours des dernières années, nous avons assisté à la détérioration du réseau de la santé et des services sociaux et que ça ne peut plus continuer ainsi.

Rappelons que l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se dit inquiète à la suite des départs de cinq technologistes médicales au cours des derniers mois au laboratoire d’analyses biomédicales de l’Hôpital de Thetford Mines, ce qui pourrait entraîner un bris de service.