Pénuries de cathéters épiduraux | Tout est sous contrôle

Courtoisie CISSS Chaudière-Appalaches

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a fat savoir que la situation n’était pas inquiétante quant la pénurie de cathéters épiduraux qui touche le pays en ce moment. 

La direction a indiqué qu’elle avait un certain niveau d’autonomie pour combler les besoins pour le prochain mois pour les quatre hôpitaux de la région, dont celui de Thetford Mines.

On rappelle que la pénurie qui frappe le pays est attribuée à des problèmes liés à la chaine d’approvisionnement qui affecte tous les fournisseurs canadiens.  

Les stocks du CISSS sont gérés de façon régionale et non par hôpital. Ainsi, s’il advenait qu’un des quatre hôpitaux venait à épuiser les quantités qui lui sont assignées plus rapidement, le CISSS serait en mesure de le renflouer avec les stocks disponibles des autres hôpitaux.

L’Association des anesthésiologistes du Québec (AAQ) a aussi fait le point avec ses membres en leur demandant de ne pas céder à la panique.