Plan d’action sur l’amiante : le gros bon sens devra avoir sa place selon Marc-Alexandre Brousseau

Arsenal Media

Le gros bon sens devra avoir sa place dans le suivi du Plan d’action sur l’amiante du gouvernement du Québec affirme le maire de Thetford Mines.

Pour Marc-Alexandre Brousseau, l’annonce de la mise en place d’un observatoire local était un incontournable. Cette entité devra vraiment à alimenter la prise de décisions du gouvernement, et ce, de façon impartiale selon lui. Après plus de huit ans de représentation sur le dossier de l’amiante, la Ville de Thetford semble constater une certaine ouverture de la part du gouvernement.

Ce dossier demeure un enjeu de taille et un gouffre financier, tant pour la Ville que pour les citoyens et les entreprises. Depuis plusieurs années, des projets d’envergure sont mis sur la glace en raison des coûts liés à la gestion de la présence d’amiante et de l’environnement réglementaire incertain…

Marc-Alexandre Brousseau conclut en affirmant que plus que jamais, il est temps que le gouvernement fasse la démonstration qu’une dose de gros bon sens sera injectée dans ce dossier.

Voici, à nouveau, le point de presse accordé aux médias à la suite de l’annonce du gouvernement…