Poursuite contre Éoliennes de l’Érable : le recours collectif rejeté

Photo Éoliennes de l'Érable

La Cour supérieure du Québec rejette le recours collectif intenté contre Éoliennes de l’Érable.

Dans un jugement de 44 pages, la juge Marie-France Vincent explique en détails les raisons de ce rejet. Le recours avait été entrepris en 2012 par deux résidents, Jean Rivard et Yvon Bourque, au nom des résidents concernés par le projet d’éoliennes.

Ils demandaient des compensations monétaires pour les inconvénients liés aux travaux de construction du parc et à son opération.

Le maire de St-Ferdinand, Yves Charlebois, n’est pas surpris par ce jugement…

Yves Charlebois souhaite maintenant que ce jugement ramène un peu de tranquillité dans le village. Pour lui, il est temps de passer à d’autres choses.