Un premier répertoire régional des ententes de conservation volontaire

Le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) lance un premier répertoire régional des ententes de conservation volontaire.

Cet outil recense le travail accompli par dix organisations actives en Chaudière-Appalaches en la matière. L’objectif est de regrouper les informations existantes pour faciliter la planification de la conservation à l’échelle régionale.  Une entente de conservation volontaire est et une sans reconnaissance légale. Il s’agit donc d’un engagement moral entre l’organisme de conservation ayant piloté l’entente et le propriétaire.

Le processus comprend généralement une visite du terrain, l’identification des milieux et espèces d’intérêt et la production d’un cahier du propriétaire. 

Le site web conservation.creca.qc.ca comprend une section pour le grand public, présentant le nombre et la superficie d’ententes établies dans la région, de même que celles dont le site abrite des espèces menacées ou vulnérables.