Vieillissement de la population : Lac-Mégantic au 12e rang canadien

Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Granit abrite actuellement le CHSLD.

Sur 737 municipalités de plus de 5 000 habitants au Canada, Lac-Mégantic arrive au 12e rang des villes qui ont la plus forte proportion de personnes âgées de 85 ans et plus. C’est ce que dévoile la deuxième série de résultats du Recensement de 2021, qui portent sur la structure par âge de la population canadienne. 

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, a accueilli la nouvelle comme une surprise : « on savait que notre population était âgée mais on ne s’attendait pas à être aussi haut dans le classement ». Loin d’être contrariée du résultat, elle croît que ces données témoignent qu’il fait bon vivre à Lac-Mégantic. 

Lac-Mégantic comprend de nombreux services médicaux, hôpital, pharmacies, cliniques de médecins. Julie Morin croît qu’en raison de tous ces services, de nombreux aînés originaires des 20 municipalités de la MRC viennent s’installer ici pour leur retraite. 

Un défi pour la municipalité

370 habitants sont âgés de plus de 85 ans sur les 5745 du dernier recensement soit plus d’un citoyen sur 20. Ces résultats tombent à point nommé alors que le chantier du nouveau CHSLD doit débuter dans quelques mois. Julie Morin le voit comme « une preuve de plus qu’on doit être une priorité pour le gouvernement ».

La municipalité doit ainsi composer dans sa politique car le public âgé doit avoir accès à des services spécialisés. « On a la chance d’avoir un milieu communautaire mobilisé avec des tables de concertations des aînés, un centre d’action bénévole, un service d’entretien domestique. »

Les besoins évoluent aussi et la ville travaille sur des projets de logements autonomes. « Certains habitants ne sont pas rendus à aller dans des résidences pour ainés, confie la mairesse, on a des couples qui ne veulent pas se séparer et on doit créer des habitations transitoires pour répondre à ça. »

Attirer des jeunes pour créer de l’intergénérationnel

Depuis plusieurs années, la municipalité mène une politique pour attirer des jeunes dans une volonté de créer de l’intergénérationnel. « On travaille à créer ce passage de savoir, des aînés vont pouvoir valoriser le patrimoine de notre territoire et les jeunes transmettre leurs connaissances en nouvelle technologie.  »

À l’échelle du Canada, le vieillissement de la population est sans équivoque. Le nombre de personnes de 65 ans et plus a crû six fois plus vite que celui des enfants de 0 à 14 ans.